Révision avant l’hiver: pourquoi c’est important ?

Verglas, neige, brouillard, votre véhicule est-il équipé pour affronter les conditions climatiques ? Avant l’hiver, à l’automne, il est nécessaire de procéder à quelques vérifications. En effet, la visibilité, lorsque l’on conduit, est primordiale, de même qu’éviter les pannes dues au froid et les glissades, si vos pneus ne sont pas ceux prévus pour le verglas ou la neige. Voici quelques points à vérifier sur votre véhicule pour commencer une saison hivernale.

Petits remplacements avant les grands froids

Avant tout, il faut connaître qu’il est important de remplacer les ampoules des phares car chaque année celles-ci perdent environ de 20 à 30 % de leur rendement. Avec le froid rigoureux de l’hiver, il est nécessaire de les changer car elles risquent de claquer à tout moment. Dans ce cas, et avec les routes glissantes et sans aucune visibilité, ce serait véritablement d’une extrême dangerosité. Pensez également à polir les glaces en polycarbonate des phares car la buée s’accumulant réduit grandement l’éclairage. Remplacez aussi les balais d’essuie-glace étant donné que pour affronter l’hiver, il est nécessaire que votre pare-brise soit sans aucune impureté. Pour faire des économies, vous pouvez juste changer les lames en caoutchouc sur le support des balais d’essuie-glace.

Évitez les accidents dus aux routes enneigées

Les pneus « normaux » ne sont pas efficaces pour affronter les conditions hivernales. Ils ne sont pas faits pour rouler sur des routes froides, voire glacées. Si vous utilisez ce type de gomme, l’hiver vous vous exposez à des glissades ou à des sorties de routes. En conséquence, il faut impérativement remplacer les pneus de votre véhicule en montant à la place des pneus spécialement conçus pour rouler sur des routes glissantes, verglacées ou enneigées. Ces pneus sont plus communément appelés « pneus neige ». Vous pouvez, dans une moindre mesure, opter pour des pneus un peu moins efficaces, les pneus 4 saisons. Ces gommes sont également conçues pour rouler sur des routes très froides.

Évitez les désagréments mécaniques

Avant chaque hiver, il est impératif de contrôler la batterie. Si celle-ci donne des signes de faiblesse, pendant ce contrôle, vous pouvez être sûr qu’elle vous lâchera lors de l’arrivée des grands froids. Si vous faites quotidiennement des petits parcours, alors l’alternateur n’a pas le temps de recharger la batterie lors du roulage. Il est alors judicieux, dans ce cas, de la raccorder électriquement à un chargeur externe, le soir, quand vous êtes garé au garage ou sur votre place de parking. Pensez à changer les amortisseurs et à procéder au purgeage de l’eau qui condense dans votre réservoir et abîme le gasoil. Si votre carburant ne possède plus toutes ces qualités, alors votre voiture ne démarrera plus, le matin.